10 aout 1792

Carle, Tyler et Hus reprennent du service

Mais qu’est-ce qu’on attend pour foutre le feu?!

C’est par ce titre du fond des âges, issu d’une époque où le rap français populaire proposait encore quelque chose, que je m’en viens vous parler du patronat…

En ce moment, les médias collabos sont offusqués de voir leurs maîtres défroqués en public, « comment peut-on toucher Missié! S’exclame-t-on dans les couloirs de BFM. Tant il est vrai que cette engeance à fait sa place dans le système en aspirant goulument toute la fange venant d’en haut. Comment ces gens pourraient-ils comprendre qu’on puisse se battre?

Dans tous les cas, on sent d’ici les effluves de transpirations du patronat, qui dans sa paranoïa permanente qu’on touche à son BIEN, sa PROPRIÉTÉ, avait finit par oublier qu’il existe un seuil, par-delà lequel la plèbe finie par enrager.

Alors parlons-en de ce patronat, pas tous les patronats cela s’entend, non, juste celui  qui sans le moindre contre pouvoir s’évertue à saccager le monde depuis qu’il a éliminé l’équilibre des forces sociétales, à partir des révolutions occidentales du XVIIIe et XIXe siècle…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 octobre 2015 par dans Politique, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :